Semaine des Fiertés – Discussion avec des militant·e·s des premières Marches de Rennes

Mercredi 5 juin, pendant la permanence hebdomadaireIl y a 25 ans, en 1994, la première Marche des Fiertés LGBTI de Rennes, alors appelée Lesbian and Gay Pride, parcourait les rues de la capitale bretonne. Il s’agissait de la première action de ce genre en province. À l’occasion de la Semaine des Fiertés, nous vous invitons à une discussion avec les militant⋅e⋅s des toutes premières Marches de Rennes, avec les associations David & Jonathan et Femmes Entre Elles.

1 commentaire sur “Semaine des Fiertés – Discussion avec des militant·e·s des premières Marches de Rennes”

  1. j’ai eu 60 ans cet année; j’y étais en 94, à 35 ans, et nombreux étaient les masques blancs …
    pas moi, j’ai toujours adoré ce jour où je peux marcher dans MA ville en temps que gay, gai;
    cette joie me rappelle un évènement et un rêve :
    – ayant toujours adoré chanter, dans le village où j’ai grandi, j’avais été sollicité pour chanter sur la scène au terme d’un radio crochet où j’avais fini 1er, en montant sur scène j’entendis hurler « pédale! », j’étais habitué à ces insultes dans la rue, mais là, sur scène, devant tous les villageois … je n’en ai chanté qu’avec plus de voix et de fierté !
    – dans ce village, le fils de l’épicière était mon copain de touche-pipi; ayant été élevé chez les frères, il va sans dire que j’ai eu à en supporter la culpabilisation concernant ces attouchements (ce qui n’empêchait nullement un de ces mêmes frères de me tripoter, en corrigeant mes exercices de maths au bureau …) d’où je pense le rêve suivant : je me promenais nu et tenant la main de mon copain, sur le pont traversant le canal du village, vide de toute population, en ressentant une joie immense (que je n’ai de nouveau ressentie, et réellement, qu’à 20 ans, en me promenant main dans la main, avec mon amant marocain, à Marrakech)
    cet évènement et ce rêve font que je ressens une telle joie à défiler dans MA ville en tant que gay, gai et pour rien au monde je ne choisirai d’aller dans une autre ville défiler !
    merci de m’avoir lu
    😉 bises

Laisser un commentaire